Running, le sport à la portée de tous.

Et je le pense ! Alors vous allez me dire que je ne sais pas de quoi je parle, que la course à pieds n’est pas un sport à la portée de tout le monde, que les gens qui courent ont simplement des facilités et la condition qui va avec… Eh bien oui, certains coureurs ont effectivement des facilités et des aptitudes physiques qui leur permettent de faire de bonnes performances. Mais cela ne fait pas tout.

Le premier pas

On va dire que le plus dure c’est le premier pas. Et c’est bien le cas de le dire. Le premier pas, la première foulée, la première course, le premier essoufflement, le premier point de côté. Il y a de quoi se défiler et abandonner aux premières difficultés. Parce que oui, il faut bien l’avouer, commencer la course à pieds demande tout de même un peu de volonté et de ténacité. Rares sont les coureurs qui arrivent à faire une heure de course du premier coup sans difficultés et sans douleurs.

Il faut commencer doucement, trouver son rythme, trouver sa foulée et sa respiration idéale. Lorsque l’on commence, il ne s’agit pas de faire un exploit. Certes il faut donner le meilleur de soit et repousser ses limites. Mais au fond, qu’est ce qui est pour vous le plus important lorsque vous avez décidé de commencer la course à pieds ? Selon moi, le plus important est d’améliorer ses performances, améliorer son temps et se sentir mieux pendant ses courses. Vous trouverez des centaines de sites internet ou autres applications qui vous donneront des dizaines de conseils plus ou moins efficaces. Je vous laisse le choix de trouver celui qui vous conviendra le mieux. Ou de le faire seul, à votre façon. Il n’y a pas de remède miracle, tout débute par de la bonne volonté et de la discipline. Pour le reste, ca viendra tout seul… A partir du moment où vous avez le bon équipement.

L’équipement

Que les chaussures soient vertes, jaunes ou bleues, de marque Adidas, Nike ou Asics, en soit cela n’a pas d’importance à partir du moment où elles sont faites pour votre corps et pour votre style de course à pieds.

Le choix de votre équipement est primordial. Je conseille de choisir des vêtements et des chaussures qui sont légers et agréables lorsque vous courrez. Pour ce qui est des vêtements, cela bien sûre dépend du budget et des préférences de chacun. Je suis tout de même une grande adepte de la marque Nike. Que ce soit les t-shirts, les vestes, les collants et autres corsaires. Nike fourni des vêtements de qualités, légers et agréables à porter.

En ce qui concerne les chaussures, je suis fana de la marque Asics. Elles sont pour moi de très bonnes chaussures, légères, agréables aux pieds, avec un bon maintien de la cheville et un amorti efficace. Mais encore une fois il ne s’agit que de mon avis personnel. Nike et Adidas font de très bonnes chaussures pour toutes les formes de pieds. Le plus important dans le choix de votre chaussure est le fait qu’elle soit faite pour votre morphologie. Parce que oui, il ne faut pas faire n’importe quoi lorsqu’il s’agit de course à pied. Le choix de la chaussure peut vous éviter des blessures ou des complications. Une mauvaise chaussure peut avoir des mauvaises répercutions sur vos genoux et votre dos. Il faut donc être attentif et minutieux lors de votre choix. On ne rigole pas avec la santé!

Après pour tous ce qui est accessoires, pour tout vous dire la marque Décathlon suffit grandement. En tant que coureur plus ou moins amateur on n’a pas besoin d’énormément d’accessoires. Un simple brassard pour le téléphone pour ceux qui veulent écouter de la musique ou encore enclencher leur application telle que Nike Running + est suffisant. L’application étant un bon point pour suivre son rythme et son timing. Le petit plus serait d’utiliser une petite lampe. Très pratique pendant l’hiver lorsqu’il fait nuit à 17h. Elle permet d’être vu par les voitures, les coureurs et autres cyclistes afin d’éviter les accidents malheureux. Beaucoup de personnes courent avec des gourdes ou utilisent d’autres accessoires, ce sont des choix que je respecte.

Une fois que vous avez l’équipement parfait, vous êtes prêts à tâter le bitume et transpirer.

Un style de vie & des performances

Après plusieurs séances et les premiers résultats, vous allez vite vous rendre compte que le running s’installe peu à peu dans votre quotidien. Comme on dit, petit à petit l’oiseau fait son nid! On a tous nos objectifs. Que ce soit pour perdre du poids, pour un plaisir personnel ou pour préparer votre premier marathon, les raisons sont diverses et multiples. Comme le dit tout le monde, le sport devient une drogue et ce n’est pas peu dire. Une fois que vous aurez ressenti les premiers effets bénéfiques et vu les premières améliorations, vous ne vous arrêterez plus. Et c’est grâce à ça que vous tiendrez le coup et irez jusqu’au bout de vos objectifs.

Just do it!

Vous êtes surement en train de vous dire derrière votre écran que je ne suis qu’une donneuse de leçon et que je ne sais absolument pas de quoi je parle. Croyez-moi bien, je sais de quoi je parle. J’ai toujours fait du sport. Depuis que je suis petite j’ai enchaîné les sports divers et variés. Entre équitation et natation en passant par l’escalade, j’ai longtemps cherché le sport qui me colle à la peau. Et j’ai fini par découvrir et commencer le volley. Mais s’il y avait bien un sport que je n’aimais pas c’était la course à pied. Je ne comprenais pas l’intérêt, je ne voyais pas les biens-faits malgré mes nombreuses tentatives. Jusqu’à récemment… Il y a maintenant peut être trois ans, je me suis lancée et ne me suis plus arrêtée.

Un jour j’ai enfilé mes Asics et je suis partie. Avec mes kilos en trop et ma respiration médiocre, ce ne fut pas une partie de plaisir mais j’y suis arrivée. Pendant mes premières courses, je ne dépassais pas les 20 minutes et avec beaucoup de difficultés. Je m’essoufflais rapidement, je chopais des points de côté en quelques minutes et mes jambes ne me suivaient clairement pas. Pendant plusieurs mois je me suis accrochée. Je courais 2 à 3 fois par semaine. Et j’ai vu que mon temps s’est amélioré, mes performances aussi, ma respiration s’est calée sur mon rythme de course et mon corps s’est donc habitué aux foulées. Le running a fini par s’inscrire dans mon quotidien et je ne pouvais pas passer une semaine sans aller courir. Il faut tout de même faire attention au début parce que si faire le premier pas est difficile, trouver des excuses pour ne pas sortir c’est hyper simple. Et je pense qu’il est là le problème, ce n’est pas le running qui est difficile c’est la volonté qui n’est pas toujours facile à trouver. Avec des kilos en trop et aucunes aptitudes à la course à pieds, j’ai tout de même pu améliorer mes performances. Après quelques mois tout de même d’entrainement j’ai fini par avoir la capacité de courir pendant plus d’une heure en moyenne (et j’avais perdu près de dix kilos en bonus).

Tout ça pour dire que le running est bel et bien un sport à la porté de tous. Quelques soient les raisons de commencer, il ne faut pas s’arrêter au premier obstacle. Les débuts seront dures mais rien ne vaut la fierté de pouvoir courir un 10 km pour la première fois et de ressentir tous les biens-faits sur votre corps et votre quotidien. Ça sera le bon moment pour regarder en arrière et vous dire « ça en valait la peine » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s